Le désenfumage naturel : premier moyen de sécurité incendie

desenfumage de cage d'escalier

Le désenfumage naturel : premier moyen de sécurité incendie

Le désenfumage naturel reste le système le plus fréquemment utilisé. Il consiste à évacuer les fumées et les gaz de combustion par tirage naturel : les gaz chauds étant plus légers, par effet de cheminée, ils s’élèvent et s’échappent par les Dispositifs d’évacuation naturelle de fumée et de chaleur (DENFC) pratiqués sur le toit (Exutoire, Vélux, puits de lumière, fenêtre de châssis de désenfumage, lanterneau…) ou en façade (châssis de façade).

La commande et la manœuvre d’ouverture sont assurées par l’asservissement.

Ce système se compose :

  • d’un treuil (déclenchement manuel, pneumatique ou électrique)
  • d’éléments de liaison entre le treuil et le lanterneau
  • de détecteurs de fumée, cartouches CO2, boîtiers bris de glace….

En partie basse du bâtiment, des volets de désenfumage amènent de l’air frais générant, sous la couche de fumée, une couche d’air avec un niveau d’oxygène et une visibilité suffisants pour procéder au sauvetage.

Evacuer le plus rapidement possible le maximum de fumées et de gaz chauds s’avère donc primordial pour minimiser les risques pour les personnes et les dégâts matériels.

desenfumage naturel